Le Maison Blanche réagit après les révélations sur les écoutes des présidents français

En direct de Washington, Jacques Cardoze revient sur les révélations de Wikileaks du point de vue de la Maison Blanche.

FRANCE 2

Suite aux révélations de Wikileaks concernant les écoutes de trois présidents français par la NSA, la Maison Blanche a publié un démenti. "Il s'agit d'un communiqué à minima. Il a d'abord fallu attendre six heures pour l'avoir et ensuite il justifierait presque ces écoutes en avançant l'excuse de la sécurité nationale, que l'on avance ici à tout bout de champ. Même si ce communiqué précise que François Hollande n'a pas été visé", rapporte Jacques Cardoze.

La réaction des Français attendue

Les Américains attendent désormais la réaction de la France. Les Allemands avaient réagi très vigoureusement après l'affaire Angela Merkel. Barack Obama avait dû appeler la chancelière allemande si ce n'est pour s'excuser, pour tenter une explication. "On imagine qu'il en sera de même avec le président François Hollande. Sans doute dans les toutes prochaines heures", affirme le journaliste de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande et Barack Obama discutent, le 6 juin 2014, lors du 70e anniversaire du débarquement américain en Normandie. 
François Hollande et Barack Obama discutent, le 6 juin 2014, lors du 70e anniversaire du débarquement américain en Normandie.  (ALAIN JOCARD / AFP)