VIDEO. A Pampelune, des militants manifestent contre les lâchers de taureaux

Ces courses ont lieu traditionnellement lors de la fête de la San Fermin, dont le maire de la ville a donné le coup d'envoi lundi. 

TVE / EVN

Certains étaient couverts de faux sang sur tout le corps, d'autres portaient de fausses cornes de bovins, tous étaient quasiment nus. Une centaine de membres des associations de défense des animaux Peta et AnimaNaturalis ont protesté, samedi 4 juillet, à Pampelune (Espagne) contre les traditionnels lâchers de taureaux de la fête annuelle de la San Fermin.

Six taureaux de combat lâchés tous les jours

Des pancartes proclamaient : "Les rues de Pampelune sont souillées du sang des taureaux." Dans un communiqué, ces militants ont fustigé une course "violente" pour les animaux : "Des douzaines de taureaux souffrent de lésions pendant que les participants les poursuivent, les frappent et les terrorisent sur le chemin de leur mort éventuelle sur la place des taureaux de la ville."

Ceci n'a pas empêché au maire de Pampelune de donner, lundi 6 juillet, le coup d'envoi des festivités, hissant le drapeau basque pour la première fois depuis près de trente ans. La municipalité est désormais dirigée, depuis les dernières élections municipales, par un maire de gauche indépendantiste. Des centaines de milliers de visiteurs vont, à partir de mardi, se presser chaque jour dès le matin pour assister à la course de six taureaux de combat

Les activistes de Peta et AnimaNaturalis lors d\'une manifestation contre la corrida et la course de taureaux, deux jours avant les fêtes de la San Fermin à Pampelune (Espagne), le 4 juillet 2015.
Les activistes de Peta et AnimaNaturalis lors d'une manifestation contre la corrida et la course de taureaux, deux jours avant les fêtes de la San Fermin à Pampelune (Espagne), le 4 juillet 2015. (ANDER GILLENEA / AFP)