Santé : l'exemple espagnol du dossier médical partagé

Le dossier médical partagé sera lancé officiellement mardi 6 novembre. Il s'agit d'un carnet de santé virtuel que pourront consulter tous les professionnels de santé.

Voir la vidéo
France 2

Imaginez que votre dossier médical vous suive partout, analyses, scanners, radios. La France s'apprête à mettre en place le dossier médical partagé à partir du mardi 6 novembre. Un dispositif expérimenté depuis vingt ans par l'Andalousie en Espagne. Antonio Acedo Dominguez vient consulter son médecin généraliste. Ce dernier, comme les autres professionnels de santé de la région, a accès à toutes les données médicales du patient. Le docteur Carmen Escalera De Andres peut ainsi constater qu'Antonio a subi une opération de la hanche grâce au logiciel. Un suivi dans la durée et des examens que l'on retrouve des années après. Pour le patient, plus besoin de conserver une montagne de papiers. Au total, les données médicales de 8,5 millions de patients sont informatisées et partagées entre 1 500 centres de santé.

Une économie de 500 millions d'euros

Mais toutes ces informations sont-elles bien protégées ? Elles sont stockées dans les ordinateurs du ministère régional de la Santé. Le responsable assure que la sécurité est maximale. Selon une étude, le dossier médical partagé aurait permis d'économiser 500 millions d'euros au système public de santé andalou.

Le JT
Les autres sujets du JT
Traitement des dossiers de CMU à la CPAM d\'Angoulême (Charente), en mars 2013.
Traitement des dossiers de CMU à la CPAM d'Angoulême (Charente), en mars 2013. (BURGER / PHAINE / AFP)