Barcelone : la démonstration de force des indépendantistes

Des centaines de milliers de personnes venues à pied de toute la Catalogne ont convergé à Barcelone (Espagne) pour une mobilisation record, vendredi 18 octobre. Après cinq jours de manifestations et de violences, rien ne semble arrêter les militants indépendantistes.

FRANCE 3

Vendredi 18 octobre, c'était jour de grève générale dans toute la Catalogne (Espagne). Sur les autoroutes, il est impossible de distinguer le bitume sur des kilomètres. Pour cause, des centaines de milliers d'indépendantistes convergent de toute la région catalane en direction de Barcelone (Espagne). Cette manifestation monstre fait suite à la condamnation, lundi, de plusieurs leaders indépendantistes à des peines de neuf à treize ans de prison.

Le gouvernement veut réprimer durement les casseurs

Le mouvement se veut pacifiste, mais des heurts entre manifestants et forces de l'ordre ont éclaté en fin d'après-midi, vendredi. Les violences se poursuivent depuis la nuit dernière. La police a procédé à plus de 110 interpellations. Cinq jours après le début des contestations, le gouvernement espagnol se veut intransigeant face aux casseurs. Barcelone a été paralysée toute la journée. À l'aéroport, 55 vols ont été annulés. La basilique Sagrada Familia a été fermée au public. Quant au match opposant Barcelone au Real Madrid, il a été annulé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestation d\'indépendantistes catalans à Barcelone (Espagne), le 17 octobre 2019.
Une manifestation d'indépendantistes catalans à Barcelone (Espagne), le 17 octobre 2019. (PAU BARRENA / AFP)