Cet article date de plus de quatre ans.

L'Espagne retient son souffle pour la grande loterie de Noël

Jeudi se tient en Espagne le tirage de la traditionnelle loterie de Noël. Avec la crise, beaucoup d'Espagnols espèrent emporter un gain pour éponger leurs dettes.

Article rédigé par
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le tirage de la grande loterie de Noël, au Teatro Real de Madrid (Espagne), le 22 décembre 2016 (GERARD JULIEN / AFP)

Comme chaque 22 décembre, au Teatro Real de Madrid, les enfants de l'école San Ildefonso chantent jeudi, deux par deux, les numéros sortants et les gains de la grande loterie de Noël, le tirage le plus populaire d'Espagne. Vieille de 204 ans, cette tradition tient en haleine pendant plusieurs heures des millions d'Espagnols, qui ont acheté leurs billets de loterie ces derniers mois.

Depuis quelques années, la crise économique est venue donner une dimension particulière à l'événement. "Avec mes problèmes d'argent, j'aimerais vraiment gagner", confie à franceinfo Maribel. Loin d'elle l'idée de devenir milliardaire... Cette Espagnole souhaite pouvoir éponger ses dettes.

Beaucoup d'Espagnols veulent en profiter pour rembourser leurs dettes. Car on a dû mal à boucler les fins de mois.

Maribel, joueuse à la grande loterie

à franceinfo

Cette année, plus de 2 milliards d'euros de prix seront distribués, soit 70 millions d'euros de plus qu'en 2015. L'an dernier, 74% des Espagnols avaient joué à la loterie de Noël.

La grande loterie de Noël tient l'Espagne en haleine. Reportage de Marie-Hélène Ballestero.
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Espagne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.