VIDEO. Portraits des deux hommes qui secouent la politique espagnole

Pablo Iglesias et Albert Rivera sont respectivement leaders de Podemos et Ciudadanos. Ils sont devenus les icônes du changement politique en Espagne.

France 2

Albert Rivera et Pablo Iglesias, deux hommes, deux styles. Un tandem qui bouscule l'échiquier politique espagnol. À la tête du parti de gauche Podemos, Pablo Iglesias affiche une allure d'éternel étudiant. À 37 ans ce professeur de Sciences politiques a réussi à imposer son parti en à peine un an. Fils d'un fonctionnaire et d'une avocate, il martèle un discours révolutionnaire. "On n’atteint pas le ciel par le consensus, on le prend d'assaut", déclarait Pablo Iglesias lors d'un meeting.

Ils s'opposent sur l'économie

Chef du parti de centre droit, Ciudadanos, Albert Rivera affiche un look de gendre idéal. Fils de commerçants catalans, juriste de formation, il ose. En 2006, il n'hésite pas à poser nu sur son affiche pour les régionales catalanes.

Deux hommes d'une même génération et des programmes qui parfois étonnent dans une classe politique jusque-là conservatrice. Podemos comme Ciudadanos sont pour la légalisation du cannabis et Albert Rivera va même jusqu'à défendre la légalisation de la prostitution. Les deux partis s'opposent sur l'économie. Les libéraux de Ciudadanos sont pour une baisse générale des impôts et l'instauration d'un contrat de travail unique. Podemos défend de son côté la taxation des plus riches et des classes moyennes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader de Podemos, Pablo Iglesias, vote dans un bureau de Madrid pour les élections législatives espagnoles, le 20 décembre 2015.
Le leader de Podemos, Pablo Iglesias, vote dans un bureau de Madrid pour les élections législatives espagnoles, le 20 décembre 2015. (ANDREA COMAS / REUTERS)