"Dantza" : l'ode à la danse basque du réalisateur Telmo Esnal

Le réalisateur espagnol a chois le conte chorégraphique pour évoquer le cycle de la vie et le passage des saisons.

Une scène de \"Dantza\"
Une scène de "Dantza" (BTeam Pictures)

Dantza sorti le 4 septembre dans une quinzaine de salles en France est un conte chorégraphique signé Telmo Esnal. Le réalisateur espagnol a rassemblé plus de 250 danseurs de 8 à 82 ans pour raconter par la danse basque, le cycle de la vie .

Il y a une similitude entre nos danses et celles d'Europe et d'Asie. Du coup cette histoire d'un peuple que nous avons imaginée et créée pourrait être celle de n'importe quel peuple.Telmo Esnalréalisateur

Synopsis

La tempête éclate, après une longue journée de travail dans les champs. Quand la pluie cesse, la vie refait surface, au cœur des terres autrefois stériles. Un fruit éclot et mûrit, résiste aux assauts de la maladie, et devient la pomme qui va donner naissance au cidre. Vient ensuite l’heure de fêter la récolte, trinquer, et célébrer l’amour.

L\'affiche de \"Dantza\"
L'affiche de "Dantza" (BTeam Pictures)

Pour cet hymne à la danse, pas de dialogues mais des danseurs, de la musique et des couleurs. Un projet ambitieux de 98 minutes monté grâce au distributeur de films basque en France Gabarra Films avec le soutien de l'Institut culturel basque.

Déjà sorti en Chine, en Allemagne, en Espagne et au Canada, Dantza est visible depuis ce mercredi 4 septembre dans 15 salles de l'hexagone dont L'Atalante à Bayonne.