Attentats : l’Espagne en deuil

L’émotion de tout un pays. Une première cérémonie vient de se dérouler dans le centre de Barcelone (Espagne) en présence du roi d’Espagne. Une minute de silence pour rendre hommage aux victimes des deux attentats qui ont frappé la Catalogne jeudi soir. 

France 2

Une foule compacte réunie sur la place de Catalogne. Sous le soleil qui fait rarement défaut à Barcelone (Espagne), les mines graves se figent en silence. Le Premier ministre et le roi d’Espagne se recueillent côte à côte. L’unité d’un pays pendant cette minute de silence suivie de longs applaudissements. "Nous n’avons pas peur", scande la foule en Catalan.

Des hommages spontanés

Sur les Ramblas ce vendredi matin, la vie a repris son cours, doucement. De part et d’autre de la grande artère, des sanctuaires où les passants déposent des fleurs et des bougies, témoignages de leur douleur. "On pensait qu’on était en sécurité ici, à Barcelone. Parce que ça s’est toujours passé autour de nous, ailleurs en Europe. Ce qui s’est passé hier (jeudi), c’est comme si ce n’était pas réel", confie une passante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le roi d\'Espagne Felipe (au centre), assiste à la minute de silence en hommage aux victimes des attentats en Catalogne en compagnie du Premier ministre Mariano Rajoy (à sa droite), vendredi 18 août 2017 à Barcelone (Catalogne).
Le roi d'Espagne Felipe (au centre), assiste à la minute de silence en hommage aux victimes des attentats en Catalogne en compagnie du Premier ministre Mariano Rajoy (à sa droite), vendredi 18 août 2017 à Barcelone (Catalogne). (JAVIER SORIANO / AFP)