Attentats en Espagne : l'imam qui aurait radicalisé la cellule terroriste

En Espagne, l'attention des enquêteurs se porte particulièrement sur la ville de Ripoll d'où plusieurs membres de la cellule jihadiste qui a commis les attentats en Catalogne sont originaires.

FRANCE 3

AbdelBaki Es Satti prêchait à Ripoll en Espagne. Il est soupçonné d'être à l'origine de la radicalisation d'au moins cinq des terroristes présumés abattus à Cambrils. Cet imam de 40 ans est à ce jour activement recherché par la police. La perquisition à son domicile n'a rien donné. Il pourrait être l'une des victimes qui a péri dans l'explosion de la villa d'Alcanar.

Consternation à Ripoll

"S'il y avait eu un signe, on aurait été les premiers à le dénoncer et à appeler la police. Mais il n'y avait aucun signe", explique Ali Yassine, le directeur de la salle de prière de Ripoll. Les jeunes terroristes ont grandi dans un quartier populaire en périphérie de la ville. Les habitants sont consternés. Trois jours après les attentats, la ville de Ripoll est toujours partagée entre colère et émotion.

Le JT
Les autres sujets du JT
La maison d\'Alcanar (Catalogne, Espagne) soufflée par l\'explosion, le 17 août 2017.
La maison d'Alcanar (Catalogne, Espagne) soufflée par l'explosion, le 17 août 2017. (JAUME SELLART / EFE)