Attentats en Catalogne : le même mode opératoire qu'à Nice, Berlin et Londres

Le mode opératoire des deux attentats perpétrés en Catalogne n'est pas sans rappeler celui des attaques de Nice, Berlin ou Londres, toutes revendiquées par le groupe Etat islamique.

Des attaques à la voiture-bélier, un mode opératoire utilisé depuis plusieurs années en Europe. Nice, 14 juillet 2016 : un camion fonce sur la foule, promenade des Anglais. 86 personnes sont tuées, plus de 400 autres blessées. Attaque aussi au camion-bélier en Allemagne, en décembre dernier. Un homme visait les clients d'un marché de Noël de Berlin. Une attaque revendiquée, comme celle de Nice par le groupe Etat islamique.

De lourds bilans

Le Royaume-Uni a lui dû faire face à deux attentats de ce type cette année. Le 22 mars puis le 3 juin, deux attaques à Londres sur le London Bridge et sur le pont de Westminster ont fait au total 14 morts, dont trois Français. Plus de 90 personnes sont blessées.
La Suède a elle aussi connu une attaque en avril dernier. Cinq personnes avaient été tuées par un camion, une quinzaine d'autres blessées. Le conducteur avait tenté de rejoindre l'état islamique en Syrie il y a deux ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers sécurisent la Rambla, une artère très fréquentée de Barcelone après l\'attentat qui a fait au moins 13 morts et une centaine de blessés jeudi 17 août 2017.
Des policiers sécurisent la Rambla, une artère très fréquentée de Barcelone après l'attentat qui a fait au moins 13 morts et une centaine de blessés jeudi 17 août 2017. (JOSEP LAGO / AFP)