Qui sont les victimes des attentats qui ont fait au moins 14 morts en Catalogne ?

Vingt-huit Français ont été blessés sur La Rambla, jeudi 17 août, dans l'attaque à la camionnette qui a fait 13 morts et 120 blessés. Une quatorzième personne a succombé à ses blessures dans l'attaque de Cambrils, qui a aussi blessé cinq autres personnes, ont annoncé les services d'urgence catalans vendredi.

La police catalane et les services d\'urgence déplacent un homme blessé après l\'attaque terroriste sur La Rambla, à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 17 août 2017.
La police catalane et les services d'urgence déplacent un homme blessé après l'attaque terroriste sur La Rambla, à Barcelone (Catalogne, Espagne), le 17 août 2017. (QUIQUE GARCIA/EFE/SIPA / EFE)

Le premier attentat a eu lieu sur l'avenue la plus touristique de Barcelone, jeudi 17 août en fin de journée. Une camionnette s'est engouffrée sur La Rambla, depuis la place de Catalogne, puis a renversé des piétons avant de s'arrêter au bout de 500 mètres.

Quelques heures plus tard, dans la nuit de jeudi à vendredi, des "terroristes présumés" embarqués dans une Audi A3 ont foncé dans la foule sur la promenade de Cambrils, une station balnéaire située à 120 km au sud de Barcelone. Les cinq assaillants, dont certains portaient de fausses ceintures d'explosifs, ont été tués.

Le bilan provisoire des deux attaques vendredi après-midi fait état d'au moins 14 morts et 126 blessés, d'après les services d'urgence catalansVoici ce que l'on sait des victimes, qui sont de 35 nationalités différentes. 

>> Attentats en Catalogne : suivez l'évolution de l'enquête dans notre direct

Quatorze morts

A Barcelone, la camionnette a circulé sur le terre-plein central et zigzagué pour faire "le maximum de victimes", a expliqué le responsable des Mossos d'Esquadra, la police régionale catalane. Treize personnes sont mortes, selon un bilan provisoire établi vendredi 18 août à midi. Parmi elles :

• Quatre Espagnols. Vendredi, la police catalane a confirmé la mort de quatre ressortissants espagnols, dont Silvina Alejandra Pereyra, une femme de 40 ans, qui était aussi de nationalité argentine. Francisco López Rodríguez, un homme d'environ 60 ans et originaire de Lanteira (province de Grenade) a été le premier à être identifié, rapportent plusieurs médias espagnols. Un mineur, le petit-neveu de Francisco López Rodríguez, selon El Pais, est également décédé. Enfin, une Espagnole, originaire de Saragosse et grièvement touchée à Cambrils, a succombé à ses blessures vendredi.

• Une Belge. "Malheureusement, nous déplorons une victime belge", a rapidement tweeté le ministre des Affaires étrangères belge,  Didier Reynders. A la chaîne VRT, il a précisé qu'il s'agissait d'une femme. Il a ensuite confié à l'agence de presse Belga qu'elle était néerlandophone, relève Le Soir. Le bourgmestre de Tongres, Patrick Dewael, a précisé sur Twitter que la victime était résidente de sa commune. Des médias locaux l'ont identifiée comme étant Elke Vanbockrijck, 44 ans, une employée du service postal qui se trouvait à Barcelone avec son mari, militaire, et leurs deux enfants de 11 et 14 ans. "On ne sait pas s'ils sont parmi les blessés", souligne El País.

• Deux Italiens. "Nous avons malheureusement la confirmation de deux victimes italiennes", a déclaré vendredi le chef de l'unité de crise du ministère des Affaires étrangères italien, Stefano Verrecchia. L'un d'eux est Luca Russo, un ingénieur de 25 ans, l'autre est Bruno Gulotta, 35 ans, habitant de Legnano, près de Milan et salarié de l'entreprise Tom's Hardware"Notre collègue et ami Bruno Gulotta a été renversé et tué par un terroriste infâme au cœur de Barcelone", rapporte l'entreprise sur son site internet. Selon sa compagne, Martina, Bruno a été heurté de plein fouet alors qu'il tenait la main de leur fils Alexandre, 5 ans. Elle portait leur fille Aria, 1 an, mais a réussi à tirer l'aîné pour le sauver, précisent des médias italiens. Vendredi, la police catalane a confirmé la mort d'au moins une personne italienne.

• Trois Allemands. Dès jeudi soir, la télévision publique ZDF a annoncé que trois ressortissants allemands avaient été tués. Une information que Berlin n'a pour le moment pas confirmée.

• Une Portugaise de 74 ans figure également parmi les victimes de Barcelone, selon l'agence de presse espagnole Efe citée par la RTVE. La police catalane a confirmé, vendredi, la présence d'une personne portugaise parmi les victimes identifiées.

• Au moins un Américain est décédé, a confirmé vendredi après-midi le secrétaire d'Etat américain, Rex Tilllerson.

• Un Canadien a été tué "lors du lâche attentat terroriste perpétré hier à Barcelone", a annoncé le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, vendredi.

Les corps ont été transférés à l'institut de médecine légale, ont annoncé des sources de la Sécurité civile.

125 blessés

Selon les services d'urgence catalans, l'attaque de Barcelone a fait 120 blessés. La moitié d'entre eux (61) sont toujours hospitalisés, dont 17 dans un état "critique". Ils ont été pris en charge dans une dizaine de centres hospitaliers de Barcelone et sa région. A Cambrils, six personnes ont été blessées. L'une d'elles est depuis décédée, mais quatre autres sont encore hospitalisées, dont trois dans un état "grave".

• Une Espagnole grièvement blessée. La femme de Francisco López Rodríguez, le premier Espagnol décédé dans l'attaque qui a pu être identifié, a été "gravement blessée", rapporte la presse espagnole.

• Vingt-huit Français ont été blessés dans l'attentat de Barcelone, a indiqué le ministre français des Affaires étrangères, vendredi après-midi. Dix-huit sont encore hospitalisés, dont huit dans un état grave. Quatre d'entre eux sont des enfants. Jean-Yves Le Drian s'exprimait de Barcelone où il s'est rendu "afin de rendre visite aux victimes françaises de cet acte lâche et d'assurer du soutien de la France le peuple et les autorités espagnols"

• Quatre Australiens sont également parmi les blessés, a annoncé vendredi la ministre australienne des Affaires étrangères, Julie Bishop. Parmi eux, deux hommes ont été soignés et ont depuis quitté l'hôpital. Suria Intan, une employée de banque, est dans un "état sérieux mais stable". Julian Cadman, 7 ans, est porté disparu selon sa famille. Il était avec sa mère sur La Rambla. Celle-ci a été hospitalisée et se trouve dans un "état sérieux", rapporte l'agence de presse australienne AAP.

• Trois Italiens auraient eux aussi été blessés, selon le ministère italien des Affaires étrangères, cité par l'AFP. D'après la presse italienne, deux ont déjà quitté l'hôpital.

• Un Colombien. Le ministère colombien des Affaires étrangères a signalé que l'un de ses citoyens était blessé et un autre porté disparu après l'attaque de Barcelone, rapporte El País.

• Treize Allemands ont été blessés, selon un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, rapporte Reuters.

• Quatre Canadiens ont été blessés à Barcelone, a annoncé le Premier ministre du Canada Justin Trudeau vendredi.

 Deux Belges ont été hospitalisés, dont un dans un état grave, selon le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders.

• Cinq civils et un policier ont été blessés à Cambrils.

Selon un bilan provisoire, les autorités catalanes ont précisé que d'autres victimes, sans dire si elles faisaient partie des morts ou des blessés, étaient également de nationalité allemande, algérienne, argentine, australienne, autrichienne, belge, marocaine, canadienne, chinoise, colombienne, cubaine, équatorienne, égyptienne, espagnole, américaine, philippine, française, britannique, grecque, néerlandaise, taïwanaise, hondurienne, roumaine, hongroise, irlandaise, italienne, koweïtienne, macédonienne, mauritanienne, pakistanaise, péruvienne, dominicaine, turque et vénézuélienne.