Cet article date de plus de quatre ans.

Attaque de Barcelone : l’Espagne se savait menacée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentat de Barcelone : l’Espagne se savait menacée
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Barcelone est à son tour touchée par le terrorisme, ce jeudi 17 août. Cela faisait 13 ans que l’Espagne n’avait pas subi d’attaque terroriste, la dernière avait eu lieu à Madrid en 2004, rappelle en plateau le journaliste Olivier Martin.

L’Espagne est de nouveau touchée par le terrorisme. La dernière attaque avait eu lieu à Madrid, le 11 mars 2004. Des bombes avaient alors explosé dans une gare de la capitale espagnole. "Le bilan avait alors été très lourd : 91 morts et plus de 1 200 blessés. L’attentat avait été revendiqué par des terroristes proches d’Al Qaeda. L’Espagne avait été épargnée depuis. Même si cette attaque est qualifiée de terroriste, il faut rester prudent car il n’y a eu aucune revendication", explique le journaliste Olivier Martin, sur le plateau du 19/20.

Une menace connue des services de sécurité

Mais l’Espagne se savait menacée, poursuit le journaliste. "Le niveau d’alerte terroriste était de 4, et en début d’année, une note des services de sécurité espagnols mettait en garde contre des menaces, notamment de la part du groupe Etat islamique, en particulier contre des sites touristiques. Mais à l’époque, aucune ville précise n’avait été citée."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.