VIDEO. Un iceberg géant se détache de l’Antarctique

Depuis novembre 2011, une faille découpe par à-coups la plateforme glaciaire Larsen C. Elle devrait créer dans les prochains mois un iceberg géant.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C’est une brèche d’une centaine de kilomètres de long et de 350 m de profondeur. Depuis novembre 2011, elle découpe la plateforme glaciaire Larsen C, dans l'ouest de l'Antarctique. Un phénomène qui s'est accéléré brutalement en décembre 2016, selon une étude de l'université de Swansea (Royaume-Uni) publiée vendredi 6 janvier. Dans quelques mois, cette faille devrait libérer de la plateforme glaciaire un iceberg de 5 000 km² de superficie.

Le réchauffement climatique soupçonné

Ce n'est pas la première fois qu'un tel phénomène se produit. "Si vous regardez l’Antarctique dans son ensemble, vous vous apercevez que les plateformes glaciaires ont peu à peu disparu dans les années 1990 et 2000, une par une, explique Adrian Luckman, de l'université de Swansea. Donc le réchauffement climatique doit jouer un rôle, c’est juste que nous ne pouvons pas le lier directement à cet iceberg."

Les scientifiques redoutent que la rupture de ce morceau de glace n'entraîne, dans les années qui suivent, la désintégration complète de Larsen C. Un événement aux conséquences dramatiques : la plateforme retient les glaciers de l'intérieur des océans. Si toutes ces glaces rejoignent l'océan, le niveau de la mer pourrait monter de 10 cm, selon une estimation des scientifiques gallois.

La faille de Larsen C, photographiée le 10 novembre 2016 par la Nasa.
La faille de Larsen C, photographiée le 10 novembre 2016 par la Nasa. (JOHN SONNTAG /AP / SIPA)