VIDEO. Pacifique : des militants de Greenpeace prennent d'assaut une plateforme

Ils ont grimpé en pleine mer.

UER
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une impressionnante escalade sur un navire faisant route en plein Pacifique. Des militants de Greenpeace ont grimpé sur une plateforme pétrolière du géant des hydrocarbures Shell convoyée par un navire spécialisé, lundi 6 avril. La plateforme était en route vers l'Arctique, L'ONG écologiste entend ainsi alerter sur les dangers de l'exploitation pétrolière.

Six activistes de l'association de défense de l'environnement ont prévu de camper sur la plateforme de 38 000 tonnes, la Polar Pioneer. Ils ont embarqué à 1 200 km au nord-ouest de Hawaï en utilisant des bateaux gonflables depuis un navire de Greenpeace, L'Esperanza. Les six militants, originaires des Etats-Unis, d'Allemagne, de Nouvelle-Zélande, d'Australie, de Suède et d'Autriche, ont des provisions pour plusieurs jours et peuvent communiquer avec le monde extérieur, a précisé Greenpeace.

"Le peuple contre Shell"

"On a réussi ! Nous sommes sur la plateforme de Shell. Et nous ne sommes pas seuls. Tout le monde peut aider à transformer ça en une plateforme en faveur du pouvoir pour le peuple", a tweeté l'une des six, Aliyah Field, avec le mot-dièse "le peuple contre Shell". Johno Smith, un Néo-Zélandais, a ajouté : "Nous sommes ici pour souligner que, dans moins de 100 jours, Shell sera dans (l'océan) Arctique pour y forer du pétrole".

Une porte-parole de Shell, a confirmé que "des manifestants de Greenpeace ont embarqué illégalement sur le Polar Pioneer, qui est sous contrat avec Shell, mettant en danger non seulement la sureté de l'équipage à bord mais les manifestants eux-mêmes".

L\'\"Esperanza\", navire à partir duquel des militants de Greenpeace se sont déployés pour prendre d\'assaut une plateforme pétrolière, lundi 6 avril 2015. Il est ici photographié dans le port de Manille, aux Philippines.
L'"Esperanza", navire à partir duquel des militants de Greenpeace se sont déployés pour prendre d'assaut une plateforme pétrolière, lundi 6 avril 2015. Il est ici photographié dans le port de Manille, aux Philippines. (JAY DIRECTO / AFP)