VIDEO. La Petite ceinture de Paris, un espace riche en biodiversité qui borde la capitale

Ancienne voie ferrée, la Petite ceinture accueille une faune et une flore de plus en plus diversifiées.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Construite pendant la seconde moitié du 19ème siècle, la Petite ceinture permettait aux trains de voyageurs et de fret ferroviaire de circuler autour de la capitale. Délaissé en 1993, le territoire a été exclu de toute vie citadine. Aujourd'hui, la biodiversité s’accapare des 32 kilomètres de voies ferrées qui encerclent Paris.

Des chanterelles et des pinsons cohabitent avec les ronces, les herbes et le lierre qui jonchent les bordures des voies. 510 espèces animales ont été recensées. Parmi elles, les pipistrelles qui sont des petites chauve-souris bien connues des personnes qui s'y promènent. 

"Même avec le bruit parisien environnant, on entend le chant des oiseaux", remarque Pénélope Komitès, adjointe à la Maire de Paris, chargée de la nature en ville.

Paris est une ville dense, les espaces de biodiversité sont des îlots de fraîcheur.

Pénélope Komités

À Brut

Des tronçons de la Petite ceinture seront bientôt ouverts par la Mairie de Paris. Les Parisiens et les touristes pourront prochainement y faire des balades, pratiquer des activités sportives ou flâner dans des jardins partagés. Mais il n'est pas question de tout métamorphoser : l'adjointe à la Maire précise en effet que l'écosystème préexistant ne devrait pas être dénaturé. "C'est la nature en ville et elle doit avoir sa place", explique Pénélope Komitès. 

D'ici à 2020, 10 kilomètres devraient être ouverts au public pour valoriser ces espaces verts.

Ancienne voie ferrée, la Petite ceinture accueille une faune et une flore de plus en plus diversifiées.
Ancienne voie ferrée, la Petite ceinture accueille une faune et une flore de plus en plus diversifiées. (BRUT)