Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo A Londres, Greenpeace proteste contre Shell en escaladant le Shard

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCETV INFO / APTN
Article rédigé par
France Télévisions

L'immeuble a été choisi car il surplombe les bureaux londoniens du géant pétrolier Shell.

Six militantes de Greenpeace ont escaladé, jeudi 11 juillet, le Shard de Londres, plus haut gratte-ciel d'Europe occidentale, pour protester contre l'exploitation des ressources de l'Arctique par Shell. "Si (elles) atteignent le sommet à 310 m, elles tenteront de déployer une grande œuvre d'art qui illustre la beauté de l'Arctique", a indiqué l'ONG.

La police londonienne est sur place et surveille l'ascension. Greenpeace indique avoir choisi le Shard car il surplombe les bureaux londoniens du géant pétrolier anglo-hollandais Shell. La compagnie avait procédé à ses premiers forages en 2012 sur deux puits en mer de Beaufort et en mer des Tchouktches, en Alaska, mais avait annoncé en février renoncer à les poursuivre cette année dans la région.

Les experts estiment les ressources naturelles de l'Arctique à 90 milliards de barils de pétrole et à 30% du gaz naturel non découvert dans le monde, une manne rendue de plus en plus accessible par le recul des glaces.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.