Vendée, Eure : avec le retour du loup, les éleveurs sont inquiets

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Vendée, Eure : avec le retour du loup, les éleveurs sont inquiets
FRANCE 2
Article rédigé par
T.Paga, M.Beaudoin, G.Sabin, P.Bouvier, T.Paulin, France 3 Pays de la Loire - France 2
France Télévisions

Le loup se sent de plus en plus chez lui en France au point qu'il se répand et qu'il étend son territoire. Il a été repéré en Vendée où il s'en serait pris à des brebis. Les éleveurs sont inquiets.

Lorsqu'il a retrouvé les cadavres de quatre de ses brebis en avril dernier, Jean Rambaud, un propriétaire de moutons, a d'abord cru à une attaque de chiens. "Elle était ouverte sur la patte gauche avant (...) et une autre brebis avait la glotte sectionnée", confie l'éleveur. Quelques semaines plus tard, des photos prises par un détecteur de mouvements ne laissent plus place au doute : un loup est arrivé en Vendée.

Le loup n'avait pas été vu en Vendée depuis plus de 100 ans

Il vit depuis six mois entre un marais et Les Sables-d'Olonne. La dernière attaque date de quinze jours à peine. Dans ces petits élevages, de moutons ou de chèvres, il aurait fait une trentaine de victimes. Rien n'est prévu pour indemniser ces petits éleveurs. Le loup n'avait pas été vu en Vendée depuis plus de 100 ans. Mais en 1995, il est revenu en France par les Alpes, et depuis, il ne cesse de gagner du terrain vers l'Ouest. Il y aurait actuellement 620 loups en France. À Bernay, dans l'Eure, 20 moutons ont été tués ces dernières semaines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.