Equateur : une "nappe de carburant" aux Galapagos après le naufrage d'un bateau

Des mesures de prévention ont immédiatement été prises pour éviter un éparpillement du diesel, a précisé la direction du Parc national des Galapagos.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les garde-côtes tentent de contenir une nappe de carburant au large de l'île de Santa Cruz (Equateur), dans l'archipel des Galapagos, le 23 avril 2022. (CARLOS VILLALBA / AFP)

Un bateau de plongée a coulé dans l'archipel des Galapagos, sanctuaire de biodiversité au large de l'Equateur, samedi 23 avril. Une "nappe de carburant superficielle" s'est répandue autour du lieu du naufrage pour des raisons encore inconnues, ont précisé les autorités locales. Des mesures de prévention ont immédiatement été prises pour éviter un éparpillement du diesel, a ajouté la direction du Parc national des Galapagos sur les réseaux sociaux.

"Les gardiens du parc ont placé des barrières de confinement et de dispersion pour limiter les éventuels impacts négatifs sur l'environnement. L'armateur effectuera des actions de renflouage, sur la base du protocole d'urgence", a-t-il poursuivi.

Le ministère de l'Environnement estime dans un communiqué que le bateau "contenait 2 000 gallons [7 500 litres environ] de diesel au moment de l'incident" sur l'île de Santa Cruz. Il a précisé qu'en raison de "la présence d'une nappe de carburant superficielle en surface en plusieurs points de la baie, les activités aquatiques ont été suspendues sur certains sites touristiques". Les îles Galapagos sont classées par l'Unesco au Patrimoine mondial de l'humanité pour leur faune et flore uniques au monde, et font partie de la réserve mondiale de la biosphère.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.