Singapour : des gratte-ciels anti-pollution

France 2 vous emmène à la découverte des gratte-ciels végétaux singapouriens. Reportage.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À Singapour, les jardins sont dans les airs. Pour lutter contre la pollution, on fait désormais pousser arbres et plantes dans les gratte-ciels. Dans le paysage urbain, une tour de 27 étages, tout juste sortie de terre, en plein coeur du quartier d'affaires. Elle sera bientôt entièrement recouverte de verdure. L'immeuble, avec son amarture d'aluminium, permet de faire grandir une véritable forêt verticale. Il est déjà couvert de lauriers : prix de l'innovation et prix du meilleur gratte-ciel.

Un véritable îlot de fraîcheur

Outre la façade, il y a aussi quatre jardins, une piscine et tout le confort de cet hôtel cinq étoiles, à 120 euros la nuit. Plus loin, un autre immeuble. Il a récemment obtenu le record Guinness du plus grand jardin vertical au monde, avec 2 288 m² de verdure, c'est un véritable îlot de fraîcheur pour les résidents. Ici, rien n'a été laissé au hasard, en témoigne notamment le système de récupération de l'eau pluviale réutilisée par la suite pour arroser l'ensemble des plantes. Résultat : dans ce bâtiment, on consomme moins d'eau et d'électricité. Le mur végétal fait en effet également tomber de 3°C la température. Au final, 420 000 euros par an en moins sur les factures de la copropriété. C'est 30% en moins par habitant. Actuellement l'une des villes les plus densément peuplée au monde, Singapour est aussi en train de devenir l'une des plus vertes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue générale du quartier de la bourse et des affaires de Singapour. Image d\'illustration. 
Vue générale du quartier de la bourse et des affaires de Singapour. Image d'illustration.  (ROSLAN RAHMAN / AFP)