Cet article date de plus de quatre ans.

Nucléaire : le difficile exercice d'équilibriste de Nicolas Hulot

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Nucléaire : le difficile exercice d'équilibriste de Nicolas Hulot
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le ministre de la Transition écologique a annoncé le report de l'objectif de réduction du nucléaire. Les défenseurs de l'environnement dénoncent un recul. Quelle sera la posture de Nicolas Hulot? Réponse avec Anne Bourse.

Le ministre de la Transition écologique a annoncé le report de l'objectif de réduction du nucléaire ce mardi 7 novembre. "Nicolas Hulot se retrouve une nouvelle fois dans une position très inconfortable, pris une nouvelle fois entre ses propres convictions et son rôle de ministre numéro 3 du gouvernement", analyse la journaliste Anne Bourse. "Il n'y a qu'à voir la mise en image de cette annonce. Il peut paraitre savoureux de voir Nicolas Hulot lui-même expliquer ce recul d'une des promesses du candidat Emmanuel Macron".

Colère des écologistes

"Sans compter que ce mardi 7 novembre au soir, Nicolas Hulot doit faire face à la colère et à la fronde de ses propres amis écologistes, ajoute la journaliste. Il y a quelques semaines, Nicolas Hulot disait se donner un an pour tirer le bilan de son action au sein du gouvernement. Mais déjà, d'ici la fin de l'année, un autre dossier explosif arrive, celui de Notre-Dame des Landes, l'occasion certainement pour lui de vérifier, de tester la solidité de son contrat avec Emmanuel Macron."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.