Cet article date de plus d'un an.

Calvados : une enquête ouverte après qu'un mannequin à l'effigie d'Emmanuel Macron a été brûlé devant la préfecture

La préfecture avait fait un signalement au parquet. L'effigie qui mesure trois mètres de haut avait été portée par des manifestants dénonçant "les violences policières" lors de la manifestation à Sainte-Soline contre le projet de mégabassine dans les Deux-Sèvres.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Manifestation contre le projet de mégabassine à Sainte-Soline le 25 mars 2023. (MAYLIS ROLLAND / HANS LUCAS)

Un mannequin à l’effigie du président de la République Emmanuel Macron a été brûlé jeudi soir devant la préfecture du Calvados à Caen pour dénoncer les "violences policières" lors de la manifestation à Sainte-Soline, rapporte France Bleu Normandie vendredi 31 mars. Le procureur de la République de Caen indique "qu'une enquête va être ouverte". La préfecture avait signalé ce fait au parquet de Caen. 


 
Cette effigie en paille haute de trois mètres a été brandie par des manifestants pendant toute la manifestation, avec d’être incendiée devant la préfecture en fin de rassemblement, sous les applaudissements de la foule. Aucun incident avec les forces de l'ordre n'a été signalé. 
 
A la mi-mars, un mannequin à l’effigie d’Emmanuel Macron avait également été brûlé à Dijon (Côte-d’Or). Le préfet de la région Bourgogne Franche-Comté avait indiqué son intention de porter plainte "au nom de l’État."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.