Martinique : un patrimoine naturel hors du commun caché dans l'Île aux fleurs

Publié
Martinique : un patrimoine naturel hors du commun caché dans l'Île aux fleurs
Article rédigé par
S.Lanson, G.Guillemot, A.Lopez, drone MAdinina Flying Pixels, Martinique la 1ère, drone Clardiodesign - France 3
France Télévisions

L'île aux fleurs (Martinique) vient d'être classée réserve de biosphère par UNESCO. Grâce à ce label, beaucoup de portes s'ouvrent au territoire.

L'île aux fleurs n'offre pas qu'une palette éclatante de couleurs, comme le bleu profond de la mer ou le vert intense de la forêt, mais cache aussi une immense biodiversité. Ce territoire martiniquais est le refuge de plusieurs plantes uniques et d'espèces d'animaux rares. "On quatre hectares à peu près. On a trois mille variétés de plantes et depuis toutes ces années, on fait tout pour les préserver et pour qu'elles perdurent", déclare Carole Quarteron, la responsable commerciale du Jardin de Balata.

Un réseau immense pour la Martinique

Grâce à l'obtention du label "réserve de biosphère" délégué par l'UNESCO, l'Île aux fleurs rejoint un réseau de plus de 130 pays recouvrant 5% de la surface terrestre. "Ce qui a de la valeur pour nous, mais surtout pour nos enfants, c'est cette diversité, ce sont ces arbres, ces plantes. C'est un peu vertigineux pour nous (...) on a accès au monde entier ", déclare Jean-Paul Jouannelle, le vice-président de l'association "Martinique réserve". L'ancien diplomate s'est battu pour l'obtention de ce label. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.