Le Quai d'Orsay n'a pas "à ce stade" déploré de victimes françaises au Japon à la suite du violent séisme

"A ce stade, nous n'avons pas reçu de nouvelles préoccupantes quant à la sécurité des ressortissants français au Japon ", a déclaré le porte-parole du ministère, Bernard Valero.La communauté française au Japon compte environ 9.000 personnes, dont 7.000 qui vivent dans le grand Tokyo.

Tokyo, vendredi 11 mars. Les habitants qui ont fui les immeubles se retrouvent dans la rue.
Tokyo, vendredi 11 mars. Les habitants qui ont fui les immeubles se retrouvent dans la rue. (Getty Images/Koichi Kamoshida)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"A ce stade, nous n'avons pas reçu de nouvelles préoccupantes quant à la sécurité des ressortissants français au Japon ", a déclaré le porte-parole du ministère, Bernard Valero.

La communauté française au Japon compte environ 9.000 personnes, dont 7.000 qui vivent dans le grand Tokyo.

Le Centre de crise du ministère des Affaires étrangères a mis à la disposition des familles qui s'inquiètent un numéro spécial à Paris: 0143175646.

664 Français vivent sur la côte orientale touchée par la secousse, dont 41 à Sendaï où le tsunami a été le plus violent et où les bâtiments de l'Alliance française et de l'Institut franco-japonais ont été touchés.

Des dégâts ont été constatés dans les instituts français de Tokyo et de Yokohama, qui n'ont pas fait de blessés, selon le centre de crise.

L'ambassade de France n'a subi aucun dommage, mais son personnel a été momentanément évacué en raison de l'alerte au tsunami, a dit M.Valero.

Le président Nicolas Sarkozy a exprimé vendredi "le soutien et la solidarité" de la France au Japon, se disant prêt à "répondre à toutes les éventuelles sollicitations que le Japon oudrait lui adresser pour faire face à cette tragédie".

Par ailleurs l'équipe de France féminine de judo et son encadrement, actuellement en stage de préparation au japon pour les prochains championnats d'Europe et du Japon , "se portent bien", a indiqué vendredi la fédération française de judo.