Cet article date de plus de dix ans.

Le convoi nucléaire a quitté la France

Le train de déchets radioactifs a passé la frontière allemande après une immobilisation de 24 heures en Moselle.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le train de déchets nucléaires au terminal d'Areva à Valognes (Manche), le 23 novembre 2011. (DAMIEN MEYER / AFP)

Le convoi de déchets radioactifs retraités par Areva dans la Manche a quitté la France vendredi 25 novembre. Après un arrêt de 24 heures en gare de Rémilly (Moselle), il s'est dirigé vers Forbach (Moselle) avant de rejoindre l'Allemagne. C'était l'un des itinéraires envisagés par les autorités françaises et tenu secret pour déjouer la mobilisation des militants antinucléaires. 

Le train "Castor", du nom des conteneurs utilisés pour stocker les déchets radioactifs, avait quitté le terminal Areva de Valognes (Manche) mercredi 23 novembre vers 16 heures. Sa destination finale est le centre de stockage de Gorleben, en Allemagne. 

Le journaliste de RTL Samuel Goldschmidt a mis en ligne sur son compte Twitter une vidéo du convoi au départ de Rémilly. 

Mercredi, de violents affrontements ont opposé mercredi antinucléaires et forces de l'ordre près de Valognes. Des manifestants présents sur le site depuis la nuit de mardi étaient déterminés à empêcher le départ du convoi. 

Francetv info

Un fourgon de CRS a brûlé non loin des voies, à quelques kilomètres de Valognes, "a priori" incendié par les cocktails Molotov des manifestants, selon la préfecture. Seize personnes ont été interpellées et trois autres, deux manifestants et un gendarme, ont été blessées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.