Cet article date de plus de neuf ans.

Le cargo MSC Flaminia est dans la Manche et fait route vers l'Allemagne

Le MSC Flaminia navigue dans les eaux sous responsabilité française. Le porte-conteneurs était bloqué dans l'Atlantique depuis un incendie le 14 juillet. Un marin avait été tué, un autre a été brûlé et se trouve à l'hôpital. Un troisième marin est porté disparu. Le cargo fait route vers l'Allemagne.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Marine nationale)

Le cargo allemand est entré sans difficulté peu après 13H00 dans les eaux sous responsabilité française. Il se trouve "à 43 nautiques des côtes françaises" , soit près de 80 km, a précisé une porte-parole de la préfecture située Cherbourg, Alexandra Ruzza.

Le navire avait obtenu l'autorisation de quitter le large de pointe de la Bretagne vendredi soir, mais son départ avait été repoussé notamment pour des raisons techniques liées à son remorqueur. Selon les autorités, l'état du bateau "est stable. Tout se passe comme prévu. La gîte est stable à 2 degrés. Il va même un peu plus vite que prévu, à 6 noeuds" (11 km/h), contre entre 4 et 5 noeuds prévu au départ, a ajouté Alexandra Ruzza, "les conditions météos sont bonnes ".

Le porte-conteneur de 300 mètres de long devrait arriver dans le port de Wilhelmshaven (nord de l'Allemagne) vendredi. C'est là qu'il doit être réparé.

Inquiétudes de plusieurs associations

Depuis l'incendie et les explosions qui se sont produites sur le cargo, plusieurs associations de défense de l'environnement, des capitaines de navires et même l'armateur se sont étonnés des lenteurs des autorités. Ils avaient dénoncé "l'érrance du MSC Flaminia ".

Le navire de commerce transporte 2876 conteneurs  et plusieurs milliers de tonnes de fioul de propulsion. Des experts se sont rendus à bord avant son transit. Ils avaient conclu que le cargo pouvait prendre la mer sans risque.L'Allemagne a assuré vendredi que la partie dangereuse de sa cargaison (une quarantaine de tonnes de déchets de PCB) a été détruite dans l'incendie. Mais "il est probable que les eaux d'extinction (de l'incendie) à l'intérieur du navire contiennent des résidus de PCB et des dioxines mélangés  aux autres polluants", a toutefois déploré l'ONG Robin des bois.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.