VRAI OU FAKE Incendies en Australie : un milliard d'animaux morts ? [à vrai dire]

Une partie de l'Australie est dévastée par les flammes depuis septembre 2019. Un milliard d’animaux aurait péri dans les flammes. Vrai ou faux ?

© TV5MONDE
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Des koalas déshydratés, des kangourous pris au piège dans les flammes. Dans les états de la Nouvelle-Galles du Sud et de Victoria, plus de 5 millions d'hectares sont partis en fumée, soit près de deux fois la superficie de la Belgique. Une étude australienne indique que 800 millions d'animaux sauvages sont morts dans ces deux états. Au niveau national, la barre du milliard d'animaux morts serait franchie.

D'où vient ce nombre d'un milliard d'animaux morts ?

Ce nombre provient de l’étude d’un chercheur australien de l’Université de Sydney, Chris Dickman. Ce scientifique se base sur l'un de ses rapports de 2007 sur la déforestation.

D’après ces travaux, 160 animaux vivent sur un hectare. Chris Dickman établit qu’à l’époque 640 000 hectares ont brûlé, et 104 millions d’animaux ont péri.

Le chercheur effectue alors une règle de trois. Depuis le début des incendies,
5 millions d’hectares ont brûlé - soit deux fois la superficie de la Belgique, donc 800 millions d’animaux sont morts.

Si le taux de mortalité n'atteint pas les 100%, il devrait s’en approcher.

Chris Dickman, professeur en écologie à l'Université de Sydney

"Les habitats détruits en 2007 sont les mêmes que ceux qui brûlent actuellement", explique Chris Dickman. "Nous pouvons donc nous attendre à ce que la densité d’animaux par hectare soit aujourd’hui quasiment la même qu’en 2007", souligne le professeur en écologie.

"Si le taux de mortalité n'atteint pas les 100%, il devrait s’en approcher", conclut Chris Dickman.

Quels animaux sont compris dans cette étude ?

Sur les 800 millions d’animaux morts, tous les mammifères, comme les koalas et les kangourous, sont inclus. Les oiseaux et les reptiles le sont aussi.

En revanche, cette étude n’inclut ni les chauve-souris, ni les grenouilles, ni les poissons, ni les insectes.

Ce nombre concerne deux états : la Nouvelle-Galles du Sud et Victoria.

Au niveau national, selon le professeur Chris Dickman, la barre du milliard d’animaux morts depuis le début des incendies est dépassée.

Ces chiffres sont assez solides [...] dans leur ordre de grandeur.

Franck Courchamp, directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et à l'Université Paris-Saclay

Franck Courchamp, directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et à l'Université Paris-Saclay estime que ces chiffres sont "assez solides [...] dans leur ordre de grandeur".

Dans la mesure où "on sait combien d'animaux se trouvaient sur place et combien d'hectares ont brûlé", poursuit-il, "on peut calculer facilement combien d'animaux étaient présents dans tous les endroits qui ont brûlé."

Combien de koalas morts dans les incendies ?

Entre 8 à 10 000 koalas sont morts en trois mois. Ce nombre équivaut au tiers de la population mondiale : le koala ne vit qu’en Australie.

Le nombre d’animaux morts pourrait augmenter : face à la sécheresse, les autorités australiennes envisagent d’abattre 10 000 dromadaires sauvages.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Un koala blessé en Australie lors des incendies. Brisbane, Queensland, Australie, 31 décembre 2019.
Un koala blessé en Australie lors des incendies. Brisbane, Queensland, Australie, 31 décembre 2019. (© TV5MONDE)