"Ça détruit notre poumon de la planète" : à Lyon, Constant, 8 ans, est devenu la conscience écologique de sa famille

Le jeune garçon a fait peu à peu évoluer les comportements et habitudes de ses parents. 

Constant, 8 ans, dans son jardin à Lyon en septembre 2019.
Constant, 8 ans, dans son jardin à Lyon en septembre 2019. (MATHILDE IMBERTY / FRANCEINFO)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Selon un sondage Kantar Onepoint pour franceinfo sur les perceptions et attentes des Français à l'égard du gouvernement, la protection de l'environnement se hisse cette année au même niveau que l'amélioration du pouvoir d'achat, à 38% (en hausse de neuf points depuis un an et de 20 points depuis 18 mois). 58% des Français estiment ainsi que le gouvernement n'agit pas efficacement contre le changement climatique. Les plus jeunes deviennent parfois la conscience écologique de leur famille, à l'instar de Constant, un petit Lyonnais de 8 ans qui a mis toute sa famille au pas. 

"On n'a plus le droit de tondre le gazon"

Cette famille habite un pavillon dans le quartier de Montchat dans le 3ème arrondissement de Lyon, une maison entourée d'un jardin laissé à l'état quasi-sauvage car la pelouse ne doit surtout pas être impeccable. "On n'a plus le droit de tondre le gazon, il faut laisser tous les petits insectes qu'il y a dedans", explique la maman, Ninon. "Et puis maintenant on a des poules qui se promènent dans le jardin et qui mangent la fin des assiettes pour ne plus que ça aille à la poubelle".

Des injonctions qui émanent de Constant, l'un des trois enfants de Ninon. Ce jeune citoyen préoccupé a d'abord décidé de modifier ses habitudes : "Cette idée m'est venue d'un reportage que j'ai vu qui montrait ce que c'était la réalité dans les produits. J'ai su ce jour-là qu'il fallait que j'arrête de manger des choses qui ne sont pas bonnes. Par exemple le Nutella, j'adorais et maintenant j'ai arrêté parce qu'il y a de l'huile de palme", explique Constant. 

Ça détruit notre poumon de la planète donc plus d'orangs-outans, et plus beaucoup d'espèces et ça devient un cercle vicieuxConstant, 8 ansfranceinfo


Toute la famille achète donc bio de préférence mais surtout local et vise le zéro déchets. "On n'achète plus dans des magasins, on achète dans un magasin en vrac. Pas d'emballage et comme ça, ça fait des économies", détaille Constant. 

Une discipline qui implique quelques concessions pour la famille. "Il y a une chose, j'avoue, qui est un petit peu difficile," confie Ninon. "On avait l'habitude de prendre énormément l'avion, on voyageait beaucoup beaucoup beaucoup, et c'est quelque chose qu'on a arrêté parce que ça n'a pas de sens. Après c'était sympa l'année dernière, on a découvert la région. L'objectif c'était de faire nos vacances à une heure de Lyon et c'était super sympa,"  s'enthousiasme cette mère de famille. 

Constant voudrait se limiter au train comme la jeune Suédoise Greta Thunberg. D'ailleurs lui aussi tourne des vidéos sur l'environnement, diffusées pour l'instant à l'échelle lyonnaise. 

Constant 8 ans est devenu la conscience écologique de sa famille. Un reportage à Lyon de Mathilde Imberty
--'--
--'--