Seul un quart des Français juge le bilan d'Emmanuel Macron positif, selon un sondage

51% des personnes interrogées estiment que son bilan n'est pas bon, selon un sondage Kantar-Onepoint pour franceinfo.

Emmanuel Macron lors du G7 à Biarritz, le 25 août 2019.
Emmanuel Macron lors du G7 à Biarritz, le 25 août 2019. (IAN LANGSDON / POOL)

Un quart des Français (25%) juge le bilan d'Emmanuel Macron positif, révèle un sondage exclusif réalisé par Kantar-Onepoint pour franceinfo et publié mercredi 3 septembre. Même si le résultat est moins mauvais qu'il y a un an pour le président de la République, les opinions favorables ayant progressé de 6 points, 51% des personnes interrogées estiment que son bilan n'est pas bon.

Si l'opinion s'améliore, c'est surtout chez les électeurs d'Emmanuel Macron du 1er tour de la présidentielle : 65% d'entre eux estiment que le bilan de son action est positif. Les sympathisants de la droite et du centre eux sont désormais un sur trois (33%) à porter un regard bienveillant sur les deux premières années au pouvoir d'Emmanuel Macron, en progression de 21 points par rapport à l'an dernier.

De leur côté, 65% des électeurs de la gauche jugent le bilan d'Emmanuel Macron négatif. Sentiment partagé par 83% des électeurs du Rassemblement national.

Une demande d'être plus à l'écoute

Presque 8 sondés sur 10 (79%) pensent que le gouvernement devrait être à l'écoute des propositions des Français. "L'image du président s'améliore un petit peu par rapport à l'an dernier, mais il y a encore une attente énorme des Français qui lui demandent d'être plus à l'écoute, analyse sur franceinfo Emmanuel Rivière, directeur général de Kantar Public. Le gouvernement ne donne pas le sentiment d'être au rendez-vous. Emmanuel Macron donne l'impression d'être capable d'écouter et de comprendre les Français pour seulement 30% des personnes interrogées et il donne le sentiment de bien expliquer sa politique pour 36%. Donc, effectivement, il reste un effort à faire."

Le pouvoir d'achat, principale attente des Français

Les attentes des Français à l'égard du gouvernement sont fortes pour cette rentrée. En tête des réponses, plus de la moitié des sondés (58%) attendent une amélioration du pouvoir d'achat. Viennent ensuite la question de la protection de l'environnement (38%), en hausse de presque 10 points par rapport à l'an dernier, et la diminution des impôts et des charges (38%). "Ce qui est frappant dans cette rentrée, c'est que la préoccupation pour le pouvoir d'achat, un peu à l'origine de la colère exprimée par les 'gilets jaunes', reste la priorité de près de 60% des Français", relève Emmanuel Rivière.

"La préoccupation environnementale est une attente que l'exécutif et le président ne peuvent pas ignorer, précise Emmanuel Rivière. C'est la première dans la hiérarchie des préoccupations de leur électorat. Pour près de 60% des Français, c'est le pouvoir d'achat, mais pour les électeurs du premier tour d'Emmanuel Macron, et à hauteur de 50%, c'est la question environnementale."

Concernant les actions et les projets du gouvernement, la réforme des retraites est rejetée par quasiment un sondé sur deux (48%), alors que l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes est approuvée à 55%.

*Ce sondage a été réalisé du 27 au 29 août 2019 sur internet, auprès d'un échantillon de 1 000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.