Glyphosate : la Commission européenne prolonge de 18 mois l'autorisation de vente

La Commission européenne a décidé ce mardi de prolonger de 18 mois l'autorisation de vente du glyphosate, pesticide controversé.

(Le glyphosate est présent notamment dans le Roundup de Monsanto et est largement utilisé dans l'agriculture et le jardinage © MaxPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le glyphosate, pesticide controversé, devait être interdit à la vente d'ici le 30 juin. Mais la Commission européenne a décidé de prolonger de 18 mois l'autorisation de vente. Une décision qui évite aux industriels de devoir retirer cette substance de leurs produits d'ici six mois. Le glyphosate est présent notamment dans le Roundup de Monsanto et est largement utilisé dans l'agriculture et le jardinage. Cette substance a notamment bénéficié de multiples prolongations successives d’autorisation.

A LIRE AUSSI ►►► Le glyphosate : cas d’école d’une Europe en panne !

"Une fois de plus, la Commission européenne fait sa loi" - Suzanne Dalle, chargée de campagne agriculture chez Greenpeace France

L'ONG Greenpeace France a dénoncé dans un communiqué cette prolongation. "Une fois de plus, la Commission européenne fait sa loi", déclare Suzanne Dalle, chargée de campagne agriculture chez Greenpeace France. "Au lieu de chercher un consensus auprès des Etats membres, Bruxelles fait fi des divergences européennes sur la question" de cet herbicide "considéré comme cancérigène".

"Ce sursis [de 18 mois NDLR] doit permettre de développer de véritables alternatives à l’utilisation de cet herbicide. A terme, le glyphosate doit être purement et simplement interdit en Europe", dit encore le communiqué.

A LIRE AUSSI ►►► Expliquez-nous... le glyphosate