Cet article date de plus de trois ans.

Feuilleton : Maldives, un paradis fragile (4/5)

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Feuilleton : Maldives, un paradis fragile (4/5)
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Aux Maldives, France 2 poursuit son escapade sur une île paradisiaque qui ne figure dans aucun guide touristique.

À Rihiveli, aux Maldives, les touristes peuvent naviguer au milieu des dauphins. Un couple de médecins fait partie des 50 associés français qui ont repris la gestion de l'île. Leur priorité est d'empêcher la construction de bungalows sur l'eau pour garder le site intact. Cathy et Jean-Marc vivent sur place à l'année. Ils ont décidé de bannir les bouteilles en plastique grâce à un purificateur d'eau de mer. Elle est filtrée puis désalinisée. Les Français dépensent 10 000 euros par an pour entretenir cet équipement. Peu d'îles aux Maldives ont un tel dispositif, car il n'est pas obligatoire.

Une île-poubelle

Toutes les ordures du pays sont stockées sur une île dont l'accès est très contrôlé. Chaque jour, 400 tonnes de déchets sont livrées par bateau. Ici, le tri sélectif n'est pas pratiqué et tout est brûlé en même temps. L'air est très toxique pour les touristes qui s'aventurent près de cette montagne de poubelles. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.