Feuilleton : gorilles, le tête-à-tête (3/5)

C'est au Rwanda que la célèbre primatologue Dian Fossey a étudié les gorilles. Elle a même payé de sa vie son engagement en faveur de la préservation des grands singes.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les gorilles des montagnes vivent cachés dans leur sanctuaire, les forêts du Parc national des volcans au Rwanda. Au-delà des grands singes, les touristes viennent ici aussi pour la mémoire de Dian Fossey. Les guides du parc savent entretenir la légende de la célèbre primatologue. "Aujourd'hui, tout le monde dit : 'Dian était quelqu'un de bien.' Mais avant on disait qu'elle était méchante, qu'elle était folle", confie l'un d'entre eux.

Une vie consacrée à l'étude des grands singes

Il fallait en effet être un peu fou pour s'installer dans cette forêt perdue aux confins du Rwanda en 1967. Les villageois des environs avaient surnommé Dian Fossey "la femme qui vivait seule dans la forêt". La primatologue a été rendue mondialement célèbre par le film Gorilles dans la brume. Sa vie a été consacrée à l'étude des grands singes. Son combat lui vaudra de nombreux ennemis. Elle est assassinée le 27 décembre 1985. On ne connait toujours pas le meurtrier. Elle est enterrée au cœur du Parc des volcans, à quelques mètres de son campement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gorilles dans une fôret rwandaise.
Des gorilles dans une fôret rwandaise. (FABRICE GUERIN / BIOSPHOTO)