Faut-il croire en l'huile de palme durable ?

Des centaines d'hectares de forêt tropicale sont ravagées chaque année par les flammes. Le but ? Cultiver des palmiers pour produire de l'huile de palme.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un produit sur deux en supermarché contient aujourd'hui de l'huile de palme. Moins chère que ses concurrentes, elle est la plus rentable à fabriquer, mais elle provoque des dégâts incontestables sur l'environnement. Alors depuis quelques années, certains industriels affirment avoir trouvé une alternative : une huile de palme durable, censée préserver l'environnement.

Un label

Cette huile bénéficie d'un label délivré par une association qui depuis 10 ans rassemble producteurs, ONG et industriels du secteur. Pour l'obtenir, les exploitants doivent répondre à une charte de qualité. Les contrôles seraient indépendants. Mais certains comme Greenpeace doutent de la fiabilité absolue de ce label. Aujourd'hui, il y a urgence : 10 000 km² de forêt disparaissent chaque année en Asie du Sud-Est, c'est l'équivalent d'un département grand comme les Landes.

Le JT
Les autres sujets du JT