Eva Joly veut en finir avec "cinq années de gaspillages et de mensonges"

La candidate d’Europe Ecologie-Les Verts attaque frontalement Nicolas Sarkozy lors de ses vœux. Elle appelle aussi à un désistement réciproque au second tour de la présidentielle.

(Nathanael Charbonnier Radio France)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Eva Joly avait choisi aujourd’hui La Bellevilloise dans le XXe arrondissement de Paris pour lancer son année 2012.

En finir avec Sarkozy

Elle commence par viser le chef de l’Etat. Il est "temps de mettre fin à cinq années de gaspillages et de mensonges" autour de l'écologie, de la gestion de la dette publique, du chômage et du pouvoir d'achat, souligne l'eurodéputée. Pour elle, le "travailler plus pour gagner plus" de Nicolas Sarkozy est devenu "chômer plus pour gagner moins" .
La TVA sociale est également canardée. Elle est qualifiée de "très gros cadeau aux entreprises qui sera payé par tous les consommateurs" .

Le second tour  

Eva Joly pense d’ores et déjà au second tour de l’élection le 6 mai prochain. Elle appelle "François Hollande, François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon à préparer dès à présent une dynamique de second tour et à s'engager à un désistement réciproque" pour le qualifié du premier tour. "Ce serait bon pour les électeurs de savoir qu'on travaille sur cette entente pour réussir l'alternance" , précise-t- elle ensuite en petit comité.

La révolution de l’écologie

Eva Joly entend aussi mettre en œuvre une "nouvelle révolution industrielle, celle de l'écologie" . Pour elle, c’est une  "opportunité historique de créations d'emplois".
Enfin, la candidate de la sortie du nucléaire dénonce de nouveau le "mythe du nucléaire sûr et pas cher" après le rapport de l'Autorité de sûreté nucléaire.