Cet article date de plus de neuf ans.

Éolien offshore : EDF remporte trois des cinq sites en jeu en France

Un quatrième lot revient au groupe espagnol Iberdrola. GDF Suez ne remporte aucun des lots qu'il visait.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Parc éolien offshore au nord de l'Allemagne, en juillet 2009. (DAVID HECKER / DDP)

Le groupe EDF, grand vainqueur. Le consortium mené par EDF et Alstom a remporté vendredi 6 avril trois des cinq sites en jeu dans l'appel d'offres pour l'installation de parcs d'éoliennes au large des côtes françaises : il sera en charge des sites de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), Courseulles-sur-Mer (Calvados) et Fécamp (Seine-Maritime).

Un quatrième lot revient au groupe espagnol Iberdrola, associé à Areva, un des spécialistes mondiaux des énergies renouvelables. Le ministre de l'Industrie, Eric Besson, a par ailleurs expliqué qu'un cinquième site (Le Tréport, en Seine-Maritime), pour lequel un groupement monté par GDF Suez était seul à concourir, n'a pas été attribué. Cela signifie que le groupe de Gérard Mestrallet n'a décroché aucun des quatre lots qu'il visait.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.