Environnement : ces arbustes qui peuvent rendre le chauffage écolo

Le filon du bois de bocage peut servir à chauffer des écoles, des mairies ou des particuliers : une solution en circuit court, écologique et économique.

Voir la vidéo
France 2

Ce ne sont pas les forêts ni les bois qui manquent dans ce coin de Bretagne : une énergie abondante, peu chère et renouvelable, à portée de main. Depuis 10 ans, c'est toute une filière qui a vu le jour : le bois fournit 1 500 clients dans un rayon de 30 kilomètres. Et tout est parti d'une idée : replanter les haies bocagères qui bordent les champs. "Le rythme moyen c'est entre 50 000 et 70 000 arbres par an depuis une dizaine d'années. Ça représente entre 50 et 80 km de haies bocagères qu'on refait chaque hiver", explique Jérémy Dauphin, cogérant de la coopérative du Pays de France. Ces arbres viennent d'être plantés. Dans 20 ans, ils seront coupés puis revalorisés en bois de chauffage. Un bénéfice économique, mais pas seulement.

Les bénéfices, reversés aux salariés

Auparavant le bois était brûlé dans les champs. Aujourd'hui pour le couper, le broyer et le sécher, il faut une dizaine de salariés, séduits par la démarche écologique du projet. "On est assez fiers de ce qu'on fait", fait valoir un des associés de la coopérative. Les plus gros clients de la filière, ce sont les collectivités locales, avec 10 chaufferies communales, mais il y a aussi des écoles. Dernière innovation : la société est organisée en coopérative. Tous les bénéfices sont reversés aux salariés, ainsi qu'à une centaine d'associés.

Le JT
Les autres sujets du JT