Cet article date de plus d'un an.

Littoral : la difficile enquête autour des responsables de la pollution aux microbilles

Publié
Durée de la vidéo : 3 min
Littoral : la difficile enquête autour des responsables de la pollution aux microbilles
Article rédigé par France 2 - C.Wormser, M.Beaudouin, P.Lacotte
France Télévisions
France 2
Plusieurs opérations de nettoyage des plages ont eu lieu durant le week-end, à l'occasion des Initiatives Océanes. On y a notamment retrouvé des microbilles. Si plusieurs procédures judiciaires ont été engagées, les pollueurs restent difficiles à identifier.

La pollution aux microbilles a envahi les plages du littoral il y a plusieurs mois. Une catastrophe écologique, car ces billes, issues de la pétrochimie, mettent très longtemps à se dégrader. Ingérées par les animaux marins, elles peuvent être un danger pour les espèces. Le phénomène est apparu pour la première fois à la fin de l’année 2022, dans le Finistère, avant de toucher les côtés du Morbihan, la Loire-Atlantique et la Vendée. Elles sont aujourd’hui au cœur d’une enquête inédite en France. 

Peu d’espoir à la brigade de recherche 

Dans un laboratoire de recherche de Brest (Finistère), dix échantillons ont été analysés. Une machine permet de connaître la composition exacte de la matière, pour tenter de retrouver le coupable. À la brigade de recherche à la gendarmerie maritime de Lorient (Morbihan), le dossier est bien maigre. "On n’aura probablement jamais de certitude sur l’origine de ce phénomène", reconnaît le Maréchal des Logis-Chef Jean-Marc. Deux hypothèses sont posées par les enquêteurs : la perte accidentelle d’un conteneur en mer, ou la pollution d’un cours d’eau liée à une fuite dans une usine de production. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.