Climat : le mois de mai a pulvérisé les records de chaleur

Publié
Climat : le mois de mai a pulvérisé les records de chaleur
Article rédigé par
C.Sinz, R.Moquillon, D.Brignand V.Llado, T.Breton, N.Berthelot - France 2
France Télévisions

Le mois de mai a été record, avec des températures supérieures de trois degrés aux normales de saison. Cette chaleur a accentué la sécheresse et inquiète notamment les agriculteurs. 

Les records de température du mois de mai ont accentué la sécheresse dont la France était déjà victime. Avec un sol chaud et un manque d'eau, les agriculteurs sont les premiers à souffrir de cette chaleur record. "Je pense que ça représente 50% de récolte en moins", constate Benoît Jamin, producteur de pommes de terre en Charente-Maritime. Le mois de mai 2022 est le plus chaud et le plus sec jamais enregistré, avec des températures supérieures de trois degrés aux normales saisonnières.  

Une période de chaleur record 

Une oléicultrice s'inquiète de la sécheresse et de ses conséquences sur ses oliviers. Elle devrait irriguer les arbres, mais la source est déjà très basse. La chaleur s'est installée pendant une longue période. Du 11 avril au 24 mai, 44 jours de température au-dessus des normales saisonnières ont été recensés. Cela n'annonce pourtant pas un été chaud et sec, selon les climatologues.  

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.