Climat : les jeunes avec Greta Thunberg

Elle est devenue le symbole de la lutte des jeunes pour le climat. Avant d'être reçue par Emmanuel Macron, la jeune suédoise Greta Thunberg a défilé à Paris, vendredi 22 février.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À son arrivée à Paris, elle était entourée des caméras du monde entier. Greta Thunberg, 16 ans seulement, est le symbole de la lutte des jeunes du monde entier pour le climat. "Est-ce trop de pression ? Oui ça l'est, ce n'est pas à nous les enfants de faire ça, j'aimerais que ce soit les adultes qui prennent leurs responsabilités, mais comme personne ne fait rien, on n'a pas le choix", a-t-elle expliqué vendredi 22 février à Paris, où la Suédoise a défilé avec les lycéens et les étudiants.

Grève mondiale le 15 mars

Depuis six mois, elle avait instauré chez elle, en Suède, une grève chaque vendredi, où elle séchait les cours pour manifester en faveur du climat. Son combat est devenu mondial, suivi en Australie, en Irlande, en Belgique et désormais en France. Devant les puissants, elle ne tremble pas, et à la commission européenne, jeudi 21 février, elle ne mâchait pas ses mots : "Tout ce qu'il va rester de nos chefs d'État, c'est le plus gros échec de l'histoire de l'humanité", disait-elle. Une grève mondiale pour le climat est prévue pour tous les étudiants le 15 mars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Greta Thunberg, à Bruxelles le 21 février 2019.
Greta Thunberg, à Bruxelles le 21 février 2019. (EMMANUEL DUNAND / AFP)