Convention climat : quelles mesures concrètes vont être appliquées ?

Les discussions sont tendues entre le gouvernement et les membres de la Convention. Patricia Issa de Grandi, journaliste à France Télévisions, décrypte la situation sur le plateau du 19/20. 

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le chef de l’État avait acté 146 des 149 propositions, mais tout ne sera pas retenu : "Un sujet sur lequel tout le monde est d’accord, il faut mettre un terme aux 4,8 millions d’habitations considérées comme des passoires thermiques". D’ici 2028, les propriétaires qui louent leur logement "seront contraints de faire des travaux avec des aides de l’État", commente Patricia Issa de Grandi, journaliste à France Télévisions. Autre point sur lequel les deux partis sont d’accord, la voiture. "À partir de janvier prochain, les 11 plus grandes villes vont interdire la circulation aux voitures dites polluantes", ajoute la journaliste.

Un principal point d’accroche

"La taxation de l’aérien est le sujet symbolique qui fâche, poursuit Patricia Issa de Grandi. Les participants souhaitent la mise en place d’une écotaxe dans l’aérien, mais l’exécutif a dit clairement que l’idée est repoussée", car "trop difficile à mettre en place", alors que le secteur subit actuellement de plein fouet la crise du Covid-19. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, Emmanuel Macron, le 10 janvier 2020 devant les membres de la Convention citoyenne pour le climat.
Le président de la République, Emmanuel Macron, le 10 janvier 2020 devant les membres de la Convention citoyenne pour le climat. (YOAN VALAT / AFP)