Dimanche en politique, France 3

Climat : la convention citoyenne veut un référendum

Après des mois de travail, les 150 participants de la convention citoyenne pour le climat rendent leurs propositions pour lutter contre le réchauffement de la planète dimanche 21 juin.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans la matinée du dimanche 21 juin, les 150 citoyens de la convention sur le climat ont fait savoir qu’ils veulent un référendum. "C’est un peu une surprise. Sur les quelque 150 mesures adoptées, deux devraient faire l’objet d’un référendum selon les participants", explique Catherine Demangeat, journaliste France Télévisions, en direct du Conseil économique, social et environnemental, place d’Iéna à Paris.

La création d’un crime d’écocide

La première vise à l’inscription dans la Constitution de la lutte contre le réchauffement climatique. La seconde consiste en la création d’un crime d’écocide, c’est-à-dire un acte de destruction d’un écosystème. "Cet après-midi, les participants vont remettre leur rapport final à Elisabeth Borne, qui est d’accord avec le principe de référendum", précise la journaliste.

La ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, au palais de l\'Elysée, le 4 mars 2020.
La ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, au palais de l'Elysée, le 4 mars 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)