Cet article date de plus de trois ans.

Boues rouges : la colère d'un maire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Boues rouges : la colère d'un maire
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le maire de Bouc-Bel-Air (Bouches-du-Rhône) vient de déposer plainte contre l'usine Altéo suite à la pollution de sa commune par un nuage de poussière rouge.

Un immense nuage de poussière rouge soulevé par le vent d'est. Cette vidéo amateur a été enregistrée dimanche à Bouc-Bel-Air (Bouches-du-Rhône). Le nuage est arrivé du sommet de cette colline, au pied de laquelle se trouver le lotissement de la Tuilerie. En quelques heures, une poussière très fine se dépose sur les maisons, dans les jardins et se répand jusqu'à l'intérieur des habitations.

Altéo "n'a pas anticipé", estime le maire

Cette poussière rouge vient de cet endroit, la décharge industrielle de Mange Garri où Altéo stocke ses résidus de bauxite, 300 000 tonnes par an. Tout ce qui n'est plus rejeté en mer au large de Cassis (Bouches-du-Rhône) arrive à cet endroit. Le site est interdit d'accès : il faut dire que venir se promener ici est plutôt malsain. Lorsqu'il a vu les photos prises par ses riverains, le maire de la commune de Bouc-Bel-Air, lui aussi, a vu rouge. Il va porter plainte pour pollution. "Ce que je reproche à Altéo, c'est le fait de ne pas avoir anticipé, explique-t-il. Ils ont une obligation de faire en sorte qu'il n'y ait pas d'envol de poussière".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.