Cet article date de plus de douze ans.

Bouches-du-Rhône : alerte à l'ozone renforcée

Une alerte pollution à l'ozone de niveau 1 renforcé a été déclenchée pour la journée de mardi dans les Bouches-du-Rhône
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Nuage d'ozone à Marseille, jour de grande chaleur (Archives) Fr. 3 (© France)
Une alerte pollution à l'ozone de niveau 1 renforcé a été déclenchée pour la journée de mardi dans les Bouches-du-RhôneUne alerte pollution à l'ozone de niveau 1 renforcé a été déclenchée pour la journée de mardi dans les Bouches-du-Rhône

Elle entraîne la mise en oeuvre de nouvelles mesures pour diminuer les émissions de polluants, en plus des limitations de vitesse, a-t-on appris auprès de la préfecture.

C'est la première fois depuis 2006 que ce niveau d'alerte est déclenché dans ce département, en raison de l'augmentation des concentrations d'ozone dans l'atmosphère.

L'alerte de niveau 1 sera maintenue dans trois autres départements de Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Paca) : Alpes-de-Haute-Provence, Var et Vaucluse, le Gard.

Entre 06H00 et 21H00, la vitesse des véhicules sera donc réduite de 30 km/h sur toutes les routes de ces départements, mais pas en dessous de 70 km/h. Parallèlement, les industriels devront réduire leurs rejets polluants.

Dans les Bouches-du-Rhône, il sera également interdit aux particuliers et aux collectivités de réaliser des travaux de peinture en extérieur, utilisant des produits à base de solvant, et également les travaux d'entretien extérieurs, dont le jardinage, lorsqu'ils utilisent des moteurs à essence.

L'alerte à la pollution par l'ozone est déclenchée quand la concentration dépasse les 240 microgrammes par m3 d'air, ce qui devrait être le cas mardi dans les départements concernés, selon les associations agréées de surveillance de la qualité de l'air.

Les effets de l'ozone
Les effets de la pollution à l'ozone sont agressifs et irritants pour les voies respiratoires et peuvent provoquer l'apparition de nombreux symptômes comme l'inflammation des bronches, l'irritation de la gorge et des yeux, des crises d'asthme.

Les enfants de moins de 15 ans, les personnes âgées ou souffrant d'insuffisances respiratoire ou cardiovasculaire présentent le plus de risques.

La pollution par l'ozone résulte de l'action du soleil sur certains polluants automobiles et industriels. Elle croît en fonction de l'intensité du soleil et de la faiblesse des vents.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.