VIDEO. Trois espèces de poissons de retour à Paris

Après des décennies d'efforts, ils reviennent peupler les eaux de la Seine.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Depuis les années 1980-1990, il y a eu de gros efforts d'assainissements de l'eau de la Seine, à Paris. Depuis, la biodiversité reprend ses droits. Voici trois espèces de poissons de retour à Paris.

L'alose

"On est entre l'île Saint-Louis et l'île de la Cité sur la Seine. Un lieu de passage pour beaucoup d'espèces de poissons, avec un amorti qui est abrité des crues", explique Bill François, auteur scientifique. Ici, se trouve un poisson assez rare : l'alose. C'est un poisson migrateur qui grandit en mer et qui se reproduit en eau douce. "Ces poissons avaient disparu de la Seine pendant 120 ans", souligne Bill François. Les principaux responsables étaient notamment les barrages. Depuis, des zones de passage ont été créées.

Le silure

À la pointe de l'île de la Cité à Paris vivent de nombreux poissons. Parmi eux : la silure, un des plus gros poissons que l'on peut trouver dans la Seine. Il s'agit probablement de la première espèce de poisson qui a été introduite. "C'est un poisson qui régule l'écosystème dans la Seine, ils ont fait beaucoup de bien les silures, parce qu'ils ont régulé les brèmes bordelières et les petites carpes qui pullulaient et qui mangeaient les œufs des autres poissons",  détaille Bill François.

Le brochet

Bill François nous emmène au début du canal Saint-Martin, "un spot où il y a une biodiversité incroyable". Il y a notamment les brochets qui s'y reproduisent. "Donc un poisson incroyable qui est une espèce de parapluie, c'est-à-dire que c'est une espèce qui, lorsqu'elle va être protégée, va permettre de protéger plein d'autres espèces en même temps", développe-t-il.

VIDEO. Trois espèces de poissons de retour à Paris
VIDEO. Trois espèces de poissons de retour à Paris (BRUT)