Envoyé spécial, France 2

VIDEO. La biodiversité est leur religion : "Envoyé spécial" à la rencontre des Bishnoïs du Rajasthan

Animaux, arbres ou humains… pour eux, tous les êtres vivants ont la même valeur. Le 4 octobre, "Envoyé spécial" vous invite à rencontrer les Bishnoïs, une communauté hindoue écologiste bien avant la lettre.

ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Eux n'ont pas attendu que l'on parle d'écologie pour prendre conscience de l'importance de la biodiversité. C'est même le fondement de leur religion. Au Rajasthan, "Envoyé spécial" est allé à la rencontre des Bishnoïs. Arbres, animaux et humains, pour eux, tous les êtres vivants ont la même valeur.

Leurs temples sont des refuges pour animaux blessés ou perdus, où de nouveaux pensionnaires arrivent chaque semaine. Les enfants bishnoïs se font un devoir de nourrir lapins angora, gazelles chinkara ou antilopes blackbuck aux cornes torsadées, très convoitées par les braconniers. Dans cette communauté hindoue, on prend soin de tous les animaux orphelins. Il arrive même que les femmes qui allaitent donnent le sein aux petites gazelles.

Vingt-neuf principes écolos

Végétariens comme beaucoup d'hindous, les Bishnoïs refusent aussi la crémation, pour ne pas sacrifier de bois inutilement. Ils rejettent le système des castes, qui creuse de profondes inégalités entre hommes et femmes ou entre communautés. Cette variante de l'hindouisme a été fondée il y a cinq cents ans autour de vingt-neuf principes écologistes avant la lettre. 

Dans cet extrait, Khamu Ram, que le magazine a rencontré pour un reportage diffusé le 4 octobre 2018, Journée des animaux, donne ces précisions : "Avant de mourir, Jambheshwar, notre gourou, nous a dit : 'Lorsque je quitterai ce monde, je resterai parmi vous. Vous me trouverez dans le feu et dans les choses de la nature.' Aujourd'hui, notre communauté s'étend. Nous sommes présents au Rajasthan, au Pendjab, au Gujarat, et un peu partout à travers le pays."

Extrait de "Bishnoïs, les messagers de la Terre", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial" le 4 octobre 2018.

La biodiversité est leur religion : \"Envoyé spécial\" à la rencontre des Bishnoïs du Rajasthan
La biodiversité est leur religion : "Envoyé spécial" à la rencontre des Bishnoïs du Rajasthan (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)