Un réalisateur part pour un voyage de quatre ans sur les traces de Charles Darwin

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Victor Rault et son équipage partent sur les pas de Charles Darwin. L'objectif est de mesurer l'impact de l'Homme sur la Biodiversité.
France 3 Bretagne
Article rédigé par
France Télévisions

Le réalisateur Victor Rault et son équipage sont partis pour un voyage de quatre ans sur les traces du "Voyage de Beagle" de Charles Darwin, effectué il y a 190 ans. L'objectif est de mesurer l'impact de l'Homme sur la biodiversité et de sensibiliser le plus grand nombre sur ces questions. #IlsOntLaSolution 

Que reste-t-il de la biodiversité répertoriée par Charles Darwin, il y a 190 ans ? C'est la question que s'est posée le réalisateur Victor Rault qui s'en est allé sur les traces du voyage du célèbre naturaliste. À bord de son bateau, le "Captain Darwin", Victor Rault et ses trois équipiers sont partis revivre, pour les quatre prochaines années, l'expédition racontée par Darwin dans Le Voyage de Beagle.

Mesurer l'impact de l'Homme sur la biodiversité

Cette aventure doit permettre de dresser un bilan sur l'évolution de la biodiversité. "Je pense que ce que je vais constater sera assez tragique et les scientifiques le disent. Mais, il y a, à mon sens, des zones d'espoirs qui sont des initiatives portées par les citoyens engagés dans des actions de conservation", raconte le capitaine. 

Tout au long du périple, l'explorateur va enregistrer les images de ses aventures et de ses rencontres avec des scientifiques. Ces captures seront ensuite diffusées gratuitement sur internet sous forme d'une mini-série documentaire pendant l'épopée. Objectif : mieux informer le public sur les questions de biodiversité. "La finalité de ce voyage, c'est faire un travail de sensibilisation auquel je crois beaucoup. Prendre la parole sur la biodiversité, montrer à quel point elle est riche, belle et fragile. Et que tout un chacun, on se doit d'agir pour la protéger", détaille-t-il. 

Cette longue navigation débutera avec une première escale au Cap Vert, en novembre 2021. Victor Rault espére y analyser le comportement des poulpes. La fin du voyage est prévue le 21 septembre 2025.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.