Océans : la taille des poissons impactée par le réchauffement climatique

Publié
Océans : la taille des poissons impactée par le réchauffement climatique
FRANCEINFO
Article rédigé par
J. Chamoulaud - franceinfo
France Télévisions

D'après une étude menée par William Cheung, professeur en biologie marine à l'Université de la Colombie-Britannique, le manque d'oxygène agit sur le développement des poissons. Certaines espèces sont désormais plus petites, provoquant des conséquences en cascade.

Les poissons connaissent déjà concrètement les premiers impacts du réchauffement climatique. Et cela se traduit par une modification physique. "Nous avons découvert que la taille du corps des poissons diminue de 20 à 30% par degré supplémentaire dans la température de l'eau", explique William Cheung, professeur en biologie marine à l'Université de la Colombie-Britannique (Vancouver) et auteur de l'étude sur l'impact des changements climatiques sur la croissance des poissons. Parmi les espèces déjà impactées, le merlan, le hareng, la sole ou encore la sardine.

Des conséquences en cascade

"Pour grandir, les poissons sont conditionnés à la taille de leurs branchies", explique Jean Chamoulaud sur le plateau de franceinfo. Par conséquent, le manque d'oxygène empêche une croissance optimale de ces animaux. Mais ce n'est pas tout. En effet, le concept de prédateurs-proies est également impacté et l'étude estime d'ailleurs à 600 le nombre d'espèces qui "verront diminuer leur poids de -14% à -24% d'ici 2050". Enfin, ce rapetissement aura aussi une incidence sur les populations et leurs économies.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.