Méditerranée : la grande nacre est en voie de disparition

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Méditerranée : la grande nacre est en voie d’extinction
France 2
Article rédigé par
V.Gaglione, E.Sizarols, T.Toujas, J-M.Talenton - France 2
France Télévisions

La grande nacre, un coquillage que l’on trouve uniquement en Méditerranée, notamment sur la côte occitane, est en danger. Un mystérieux parasite mortel, qui prolifère probablement à cause du réchauffement climatique, détruit petit à petit les champs de grande nacre. 

Les champs de grande nacre, un coquillage qui peut atteindre un mètre, ne peuvent être observés qu’en Méditerranée. Mais ils risquent de disparaître : la grande nacre est touchée par un mystérieux parasite. À Leucate, dans l’Aude, des scientifiques font des prélèvements sur cette espèce protégée pour traquer ce parasite. Un étang relié à la mer fait office de refuge, nécessaire à leur survie. “Il se déploie moins parce qu’il est gêné par la baisse de salinité, et également par les températures, qui peuvent être beaucoup plus froides en hiver”, précise Titouan Morage, assistant ingénieur au Centre de recherche insulaire et observatoire de l’environnement. 

Faire reproduire les nacres en aquarium

Ce parasite mortel est peut-être favorisé par le réchauffement climatique. En filtrant l’eau, la nacre l’ingère et le parasite affecte son système digestif : elle ne peut plus se nourrir. Il resterait 150 000 nacres sur la côte occitane. Un plan de sauvegarde a été mis en place. "L'éradiquer, ça va être très compliqué, parce que c’est quelque chose qu’on ne sait pas faire, on ne sait pas non plus traiter les nacres, mais notre objectif c’est de les faire se reproduire pour pouvoir les réintroduire ensuite dans le milieu”, explique Claire Peyran, doctorante en biologie marine. Mais là encore, la tâche est difficile, et le temps presse : les zones de refuge des lagunes commencent à leur tour à être infestées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.