Les arbres, des puits de carbone précieux pour le climat

Les forêts ont une capacité très importante à absorber le carbone. Les arbres sont donc nos alliés face au climat, mais pour les préserver, une bonne gestion de nos bois est indispensable.

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Quand on coupe un arbre, on perd d'abord un puits de carbone. Parce que l'arbre absorbe la lumière du soleil pour grandir. C'est la photosynthèse. Le carbone est donc stocké dans l'arbre, et c'est bien utile contre le réchauffement climatique. Quand on déforeste, on réémet ce CO2 dans l'atmosphère, avec les incendies ou alors quand la matière organique se décompose. Mais toutes les forêts et tous les arbres ne se valent pas.

Des forêts dégradées qui absorbent moins de carbone

Plus la forêt est dense, plus elle absorbe du CO2, comme en Amazonie. "Vous avez des forêts où il y a énormément de biomasses, des forêts très très denses, avec plusieurs étages, puisqu'il y a généralement trois strates d'arbres différentes. Donc si vous coupez ça, vous allez avoir d'une part, une biomasse morte qui va se décomposer, et après, le temps que la forêt revienne à un tel stock de carbone, ça va prendre très longtemps", explique Jean-Marc Limousin, chargé de recherche au CNRS. Si les forêts sont dégradées, elles ont plus de mal à absorber le carbone.

Deux fillettes ont été retrouvées après avoir passé 44 heures en forêt dans le comté d\'Humboldt en Californie, le 5 mars 2019. (Photo d\'illustration)
Deux fillettes ont été retrouvées après avoir passé 44 heures en forêt dans le comté d'Humboldt en Californie, le 5 mars 2019. (Photo d'illustration) (MINT IMAGES / AFP)