La COP15 sur la biodiversité de nouveau repoussée en raison du Covid-19

Les négociations en présentiel devraient se tenir à Kunming, en Chine, du 25 avril au 8 mai 2022. Elles étaient initialement prévues en octobre 2020.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un champ de tulipes dans un parc de Kunming, en Chine, le 3 mars 2021, où doit avoir lieu la COP15 sur la biodiversité. (AFP)

Nouveau report. La COP15 sur la biodiversité, importante réunion internationale pour la protection de la nature, a été reportée mercredi 18 août une nouvelle fois, à avril 2022, un délai rendu nécessaire par l'épidémie de Covid-19 qui complique les négociations.

La COP15 s'ouvrira pour un sommet virtuel à la date prévue du 11 octobre 2021 (jusqu'au 15 octobre). Il portera essentiellement sur des questions d'agenda et aboutira à une "déclaration" pour marquer une "impulsion politique", a déclaré le secrétariat de la Convention de l'ONU sur la biodiversité biologique dans un communiqué.

Un premier report en 2020

Les négociations proprement dites, en présentiel, se tiendront dans un second temps à Kunming, en Chine, du 25 avril au 8 mai 2022, dans le but d'arriver à un cadre de protection de la nature pour les prochaines décennies.

La COP15, qui devait initialement se tenir en octobre 2020, avait déjà été repoussée d'un an. Le temps presse, car en dépit de l'urgence, les Etats n'ont pas tenu leurs engagements sur la décennie 2010-2020.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biodiversité

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.