Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Barrage de Sivens : Valls défend Cazeneuve et les forces de l'ordre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Confronté aux attaques des écologistes, Manuel Valls a défendu le ministre de l'Intérieur. "Je n'accepterai pas [sa] mise en cause", a-t-il prévenu.

Après la mort de Rémi Fraisse sur le site du barrage contesté de Sivens (Tarn), Bernard Cazeneuve doit faire face aux attaques des écologistes, mais peut compter sur le soutien du Premier ministre.

>> Suivez toutes les réactions et les dernières infos concernant la mort de Rémi Fraisse en direct par ici

"Je n'accepterai pas les mises en cause, les accusations qui ont été portées en dehors de l'hémicycle à l'encontre du ministre de l'Intérieur", a prévenu Manuel Valls lors des questions au gouvernement, mardi 28 octobre.

Le "travail extrêmement difficile" des forces de l'ordre

Ancien locataire de la place Beauvau, le Premier ministre a également salué le "travail extrêmement difficile" des forces de l'ordre, "confrontées souvent à une violence extrême".

"Je le dis aussi à la représentation nationale, a poursuivi Manuel Valls, interrogé par Bruno Le Roux, président du groupe PS à l'Assemblée. Avant même qu'une enquête n'ait été conclue, je n'accepterai pas la mise en cause de l'action des policiers et des gendarmes, qui ont compté de nombreux blessés dans leurs rangs."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.